Audrey Tautou Web @ audreytautou.org est un site de fan non officiel qui n'est en aucun cas commercial ou lucratif. Nous ne sommes pas affiliés ou en contact avec Mlle Audrey Tautou et ne pouvons donc pas lui transmettre de courrier ou demande quelconque. Ce site a pour but d'informer toute personne intéressée par la carrière d'Audrey Tautou, nous ne postons rien sur la vie privée. Si un élément du site est votre propriété et que vous ne souhaitez pas sa publication ici-même, merci de bien vouloir nous contacter de façon à ce que nous nous mettions en conformité avec votre volonté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Pierre Jeunet dit qu'il ne lui a pas fallu plus de dix secondes pour se convaincre qu'elle serait son hérioïne. Il a vu juste. Mutine, malicieuse et candide, Audrey Tautou est simplement formidable dans le rôle de la savoureuse Amélie Poulain. Symbiose.

Étiez-vous, comme Amélie, une petite fille observant les nuages en leur imaginant des formes étranges ?
Je pense que je lui ressemblais dans la mesure où j'étais un enfant qui fabulait beaucoup. En revanche, j'étais peut-être un petit peu moins inventive! À présent, je suis moins petite fille mais je continue de rêver énormément. Encore aujourd'hui, dans ma vie quotidienne, j'aime être dans les étoiles. C'est agréable de ne pas avoir les pieds sur terre. J'ai besoin, comme elle, d'imaginaire et d'évasion.

Quelles ont été vos premières impressions en découvrant le scénario ?
Lorsque nous nous sommes rencontrés, Jean-Pierre et moi, il m'a confié le scénario et m'a dit que nous ferions des essais si le script me plaisait. Je l'ai lu en une soirée et je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit. Je n'osais pas lui téléphoner. En bonne élève, je me disais qu'il fallait attendre le lendemain. Et dès le matin, je l'ai appelé pour lui proposer de passer les essais.

Comment se sont-ils déroulés ?
Ils ont eu lieu très vite. J'ai juste eu le temps de découvrir Délicatessen, que je n'avais pas vu. Cela m'a beaucoup éclairée sur l'univers de Jean-Pierre et sur sa façon de diriger les comédiens. Je me suis mise à réfléchir sur les vêtements que je porterais, sur ma coiffure... tout en me disant qu'un rôle comme celui-ci était trop beau, qu'un truc pareil ne pouvait pas m'arriver. Mais je voulais avoir fait mon boulot, et ne pas sortir des essais, comme cela m'arrive parfois, en me disant avoir raté ceci ou cela, en ayant l'impression de ne pas avoir été bonne. Je souhaitais donner le maximum. Et puis j'avais cette petite fierté à la con d'être la première-que j'obtienne le rôle ou pas-à avoir incarné ce personnage.

Et au final...
Ça s'est bien passé. Jean-Pierre n'a pas caché ses émotions. Lorsque c'était drôle, il était plié de rire, et quand il était ému, il avait les yeux au bord des larmes. Je suis sortie de là en ayant l'impression d'avoir accomplie ma mission ! (rires)

Vous avez découvert le film récemment. Qu'en avez vous pensé ?
En toute sincérité ? (rires) Il y a là 15 idées à la minute. J'ai lu le scénario 12 fois, j'ai travaillé dessus pendant des mois et pourtant, après avoir vu le film, je ne sais même plus dans quel ordre tout cela se déroule. Ce film est tellement riche ! On se le prend en pleine tête, ça vous submerge d'émotions. Du coup, on n'en sort pas en se disant : "Untel est merveilleux, quelle performance !" Au début de la projection, je me demandais, comme très souvent : "Est-ce que je suis bien? Est-ce que je suis jolie ou est-ce que je suis moche?" Et puis, très vite, je me suis oubliée. Et honnêtement, je suis incapable de vous dire comment je suis dans le film.

La mise en scène très découpée de Jeunet n'est-elle pas trop frustrante pour une actrice ?
Il existe différentes façons de travailler. Par exemple, avec Pascale Bailly, j'ai fait un film [Dieu est grand et je suis toute petite, NDR] très peu découpé, avec beaucoup de plans-séquences, où l'acteur était vraiment libre de faire ce qu'il voulait. Sur Amélie Poulain, le travail était beaucoup plus précis, esthétique. Mais cela ne me dérangeait absolument pas. Ce que j'aime, c'est me fondre dans un univers et une façon de travailler. Si on me demande d'être précise, eh bien je le fais, et j'aime ça. Et j'adore les petites difficultés techniques contre lesquelles il faut se battre, tout en restant naturelle et spontanée. J'apprécie les metteurs en scène exigeants qui savent ce qu'ils veulent.

De quel élément vous sentez-vous la plus proche dans son univers ?
Sa fantaisie, sans hésitation. Le fait qu'il se serve de tout ce qui existe dans la vie pour raconter une histoire. Il ne prend pas une chose pour en faire un film d'une heure et demie, il en prend mille (rires) Je suis très sensible à sa manière de mêler l'imaginaire, la drôlerie, l'émotion et le romantisme. Dans son cinéma, il se passe toujours quelque chose. et surtout, il y a des éléments que Jean-Pierre a mis dans son film et qui sont impossibles à raconter. C'est simple, ce film, il faut le voir pour le croire.

 

» retour à l'index

 

 

 

 

 

Drew Barrymore Mariah Carey Keira Knightley fansite Kate Hudson Web Jennifer Lopez Web Meg Ryan Network - fansite liens